GENESE

Dans quelques décennies, la production agricole et les modes de consommation devront faire face à une hausse nécessaire des besoins alimentaires liés à l’augmentation de la population citadine, dans un contexte de changements climatiques, de raréfaction des terres et des ressources et d’appauvrissement des sols.

À terme, la population mondiale (9 Milliards en 2050) sera majoritairement urbaine (60% en 2030). Les villes deviennent des nébuleuses au détriment des espaces naturels, agricoles et forestiers qui reculent. Avec eux disparaissent tous les services écosystémiques rendus : production de nourriture, écoulement et épuration des eaux, stockage du carbone, etc... Avec la réduction continuelle de la surface cultivable, c’est l’existence même de l’activité agricole qui est menacée. (Source « Nourrir nos villes, pour une gouvernance alimentaire durable des régions urbaines » , 2012).

Nos choix alimentaires et l’organisation du système d’approvisionnement sont responsables de près de 40 % de notre empreinte écologique (Source : GFN, 2010) et ne sont plus adaptés à une planète aux ressources limitées.

Il est nécessaire de développer des modes de production agricole moins impactant pour l’environnement.

Chaque année, 30% de nos denrées alimentaires sont également gaspillées et imposent aujourd’hui un réel besoin de modifier nos habitudes alimentaires.

Des objectifs en matière de protection de l’environnement, de préservation des ressources, et de réduction des émissions de gaz à effet de serre ont été énoncés en France, au niveau communautaire et international. Pour les atteindre, l’agriculture se doit de réduire l’usage d’intrants chimiques de synthèse et de pesticides, de réduire ses émissions de gaz à effet de serre, de préserver les ressources et notamment l’eau. À terme, le respect de ces contraintes rendra l’exploitation de pleine terre non biologique, de plus en plus difficile.

Dans ce cadre, «La ferme urbaine», sous des formes variées, est l’une des réflexions menées aujourd’hui au niveau mondial.